Conversation class – Club du livre – Advanced level – Fall 2022

Home/Local Programs/French/Conversation class – Club du livre – Advanced level – Fall 2022

10 Wednesdays, 5:00 pm – 6:30 pm (This class is now full. Please get in touch with us.)

Livres
: L’art de perdre de Alice Zeniter ISBN: 978-2290155158
Instructor: Valerie Guillet
Location: Taught online via Zoom. An invitation and explanations on how to join the meeting will be sent to registered students.
Price: $248 (early registration) $275 (after 09/18)
Dates: 09/28 – 12/14  – No class Thanksgiving week + one other date TBA
Need more information? Attend our open house on September 14th or get in touch.

En septembre 2021, près de soixante ans après la fin de la guerre d’Algérie, le président français a demandé pardon au nom de la France aux Harkis. Cette communauté de plusieurs centaines de milliers de personnes, rejetée par Alger, a eu toutes les difficultés à s’intégrer en France. De ces difficultés d’intégration est né un silence, celui des vaincus, ceux qui n’écrivent jamais l’Histoire et d’où Alice Zeniter a tenté de les faire sortir à travers la fresque romanesque qu’est L’art de perdre.

Alice Zeniter, née en 1986, a publié six romans et obtenu le Goncourt des lycéens pour L’art de perdre en 2017.

Comme d’habitude, il vous sera demandé de lire une cinquantaine de pages par semaine ce qui vous permettra d’alimenter nos discussions du mercredi soir.
Une bonne connaissance du français s’impose.

Résumé de L’art de perdre
Source : Flammarion, quatrième de couverture

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence?
Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie, des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Répartition de la lecture :
Les chapitres ne sont pas numérotés; comptez une cinquantaine de pages par semaine et j’indique les derniers mots de la dernière page a lire pour la semaine en question. 

28/9 – Présentations générales – Lire le prologue et la première partie (L’Algérie de papa) jusqu’à « Le basculement est rude , ici, d’un âge à l’autre. »
5/10 – Lire la première partie jusqu’à « Et il avait raison: ça ne fait aucune différence.»
12/10 – Lire jusqu’à la fin de la première partie.
19/10 – Lire la deuxième partie (La France froide) jusqu’à «… et le parc à jeux minable que l’on aperçoit dehors.»
26/10 – Lire la deuxième partie jusqu’à « … chaque meskina lui donnant l’impression qu’il vient de rater une marche dans l’escalier
2/11 – Lire la deuxième partie jusqu’à «Elle le regarde avec inquiétude dériver sur une mer de silence.»
9/11 – Lire jusqu’à la fin de la deuxième partie
16/11 – Lire la troisième partie (Paris est une fête) jusqu’à « L’Algérie ne le concerne pas.»
23/11- Pas de classe. Bon “Merci donnant”!
30/11 – Lire la troisième partie jusqu’à « … pendant qu’elle prend une pose qu’elle imagine orientale, elle repense à Dupond et Dupont.»
7/12 – Lire jusqu’à la fin.
14/12 –

Out of stock

Categories: ,
Go to Top